Mercedes S 400 BlueHYBRID

s 400 bluehybrid 2009Après avoir laisser en 2007 la limousine classe S entre les mains des sorciers d’AMG, Mercedes comme pour compenser les émissions de CO2 de la S 63 AMG et de S 65 AMG, commercialisera l’été prochain une classe S à moteur hybride. La Mercedes S 400 BlueHYBRID est basée sur la S 350 dont elle reprend le V6 de 3.5 litres de 279 chevaux auquel elle ajoute un moteur électrique de 20 chevaux. Ce qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 7.2 secondes grâce au couple du moteur électrique de 160 Nm (dès le 1er tour/min ), en  consommant 2.2 litres de moins au 100 km et émettant 21% de C02 en moins par rapport à une S 350 soit une consommation de 7.9 litres pour 190g/km de CO2.

Comme chez Honda avec la Civic hybride, le système hybride ne fait qu’assister le moteur thermique et ne propulsera jamais seul la classe S. L’énergie récupérée lors des phases de freinage est stockée dans des batteries de type Lithium-ion qui sont placées dans le compartiment de la batterie standard. Toyota aurait écarté cette solution pour sa prochaine Prius pour des raisons de coûts.  Comme l’explique la vidéo qui suit, L’énergie est récupérée pendant les phases de freinage ou en descente et est restituée à l’accélération notamment lors des dépassements. De plus un système « stop and start » permet de limiter les émissions de CO2 en ville, en coupant le moteur au feu tricolore.

Après l’annonce de la Classe A électrique, Smart Fortwo électrique, du GLK hybride, et aujourd’hui de cette S 400 Hybride, il est clair que la marque allemande réputée pour ces grosses cylindrées est en train de prendre un virage écolo.

Étiquettes : , , , ,
Une réponse à “Mercedes S 400 BlueHYBRID”
  1.  
Répondre