Prime à la casse de 1000 euros

Le gouvernement vient d’annonce son plan se soutient au secteur automobile, et comme en 1994 – 1996 avec les gouvernements Balladur et Juppé, la mise en place d’une prime à la casse de 1000 euros. L’objectif de cette « Sarkozyette » est double : relancer les ventes de véhicules neufs respectant des normes anti-pollution et consommant moins de carburant et retirer de la circulation les véhicules anciens polluants.
Cette prime à la casse de 1000 euros ne s’applique qu’aux véhicules de plus de dix et pour l’achat d’une voiture neuve émettant moins de 160 g/km de Co2. Cette prime à la casse s’ajoute au bonus écologique. Pour l’achat d’un véhicule rejetant moins de 100 g/km de Co2 cette prime à la casse passe de 1000 à 2000 euros.
Le coût de cette nouvelle mesure est évalué à 220 millions d’euros.

Étiquettes : , ,
Répondre