530 radars de plus en 2010

panneau_annonce_radarLe gouvernement en la personne de  Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux Transports,  vient d’annoncer l’implantation de 530 radars fixes sur les routes françaises. Mais c’est 530 nouveaux radars seront bien plus performants et efficaces. En effet ces nouveaux radars devraient flasher sans flash grâce à l’utilisation des infra-rouge. De plus ils devraient être capable de déterminer quel véhicule est en infraction car les dépassements par la droite étant malheureusement monnaie courante ce n’est pas forcement le véhicule de gauche qui va le plus vite. En gros l’automobiliste n’a pas fini d’être la vache à lait. Pour rappel même les constructeurs de radar préconisent une tolérance plus élevée que les 5% en vigueur. Mais malheureusement il y a fort à parier que ces radars soient placés sur les autoroutes là où le danger est faible mais là où la rentabilité est bonne. Personnellement je ne vois pas l’utilité pour un radar de déterminer quelle voiture roule le plus vite quand il s’agit de placer  ce radar devant un école. Car je ne pense pas que les écoles implantées devant un  double voix soient nombreuses. Je ne connais pas les statistiques exactes de la sécurité routière mais les autoroutes sont bien moins accidentogène et bien moins meurtrière que les nationales et départementales. Alors que le gouvernement parle de limiter la vitesse sur autoroute à 110km/h je pense qu’il faut faire le contraire pour inciter les automobilistes à préférer les autoroutes. Car si les autoroutes étaient beaucoup moins cher, avec un vitesse plus élevée sur les tronçons sans danger et sans radar sur ces zones. Les automobilistes prendraient plus facilement l’autoroute, ce qui sauverait des vies. Et ce qui aurait aussi pour autre conséquence de faire en sorte que les gens acceptent mieux les radars sur les nationales et départementales.

Certains diront que le fait d’augmenter la vitesse sur autoroute fera augmenté les émissions de CO2. C’est vrai mais certainement pas dans les proportions que l’on imagine car une voiture sur  route nationale ou départementale consomme largement plus que sur autoroute, le but d’une telle mesure étant d’augmenter le nombre de véhicule sur les autoroutes.

Étiquettes : ,
Répondre