Alfa Romeo Giulietta

GiuliettaUn temps connu sous le nom de 149, puis moment où les premières photos volées dans une usine apparurent on l’appelait Milano. Aujourd’hui son nom comme les photos est officielle , l’ Alfa Roméo reprend le nom de Giulietta qui avait disparu dans le milieu des années 80 avec l’apparition de l’Alfa -Roméo 75.

Cette Giulietta succède donc à l’Alfa 147 qui tire sa révérence après une belle carrière. Il y a quelques mois on découvrait les lignes de cette Giulietta au travers d’une série de clichés volées dans une usine, donc coté carrosserie malgré la qualité des photos officielles on n’est pas surpris, si ce n’est par une présentation plus flatteuse et plus sportives avec les étriers de freins peint en rouge la double sortie d’échappement et les superbes jantes.

A l’intérieur seule la superbe sellerie de cuire noir est dévoilée. Cette sellerie noire est perforé et surpiqué de file rouge dans sa partie centrale. Les sièges sont surmontés d’appui tête frappé du logo Alfa-Roméo toujours en rouge. On note les deux toits ouvrants qui offrent une bonne luminosité a cette habitacle très noire.

Légèrement plus longue que la 147 qu’elle remplace, cette Giulietta mesure 4 350 mm de long , 1 460 mm en hauteur, et 1 800 mm en largeur. Quant a l’empattement ( la dimension entre les essieux avant et arrière) est de 2 630 mm . Elle est basée sur la plate-forme C-Evo du groupe Fiat. Autres chiffre le volume de son coffre 350 litres.

Sous le capot, Alfa-Roméo proposera dés sa sortie 4 motorisations suralimentés  homologués Euro 5 et dotés de série du système Start &Stop : deux moteurs essences et deux moteurs diesels. Coté essences les deux moteurs sont des petits 1.4L dont l’un embarqua la nouvelle technologie multiair du groupe FIAT qui développe 170 chevaux contre 120 pour celui dépourvu de ce système. Coté diesel, on trouve le bloc 1.6 litres JTDM de 105 chevaux et un 2.0 litres JTDM fort de 170 chevaux.

La gamme sera chapeauté un peu plus tard par une version “Quadrifoglio Verde” motorisée par un quatre cylindres de 1.7 litres turbocompressé, connu sous le nom de 1750 TBi et développant une puissance de 235 chevaux.

En attendant sa présentation au publique  prévu pour le salon de Genève, vous pouvez vous rendre sur le miniSite dédiée à cette Alfa Roméo Giulietta.

Étiquettes : ,
Répondre