Opel Insignia Sports Tourer OPC

Opel Insignia Sports Tourer OPCAprès l’Opel Insignia OPC présentée au Salon de Barcelone, c’est au tour de la version break appelé Sports Tourer de passer dans les mains des ingénieurs de l’ Opel Performance Center. Si cet Insignia Sports Tourer OPC, reprend la mécanique de la version berline, à savoir un moteur V6 Turbo 2.8 litres de 325 ch associé à une transmission intégrale baptisée Adaptative 4×4 et doté d’un différentiel électronique à glissement limité, elle reçoit aussi un petit traitement de faveur puisque le couple subit une légère augmentation de 35 Nm. Le couple passe donc de 400 Nm à 435 Nm.

Coté performance, elle est capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 6″3 secondes (soit à peine 3 dixièmes de plus que la berline) pour une vitesse maximale de 250 km/h.

Sur le plan du esthétique, comme la berline elle reçoit un bouclier plus agressif aux larges entrées d’air, une calandre spécifique, une double sortie d’échappement chromée, un diffuseur arrière et de très belles jantes de 19 », 20″ en option, reprisent du concept GTC.

Malgré sa sportivité, l’Insignia Sports Tourer OPC n’en demeure pas moins un un break avec grand un coffre.
Ce coffre passe de 560 à 1530 litres en rebattant la banquette arrières. Selon le directeur marketing d’Opel, les cibles affichés de ce qui est le break Opel le plus rapide jamais construit, sont l’Audi S4 Avant et la BMW 335i M Sport Touring. Même si les tarifs ne sont pas encore connus, cette Opel Insignia OPC Sports Tourer devrait être meilleur marché que ces rivales allemandes. Les tarifs seront communiqué cet été juste avant la commercialisation prévue pour l’automne.

Étiquettes : , ,
Répondre