Renault pourrait vendre son écurie de Formule 1

Selon le quotidien anglais le Times, Renault pourrait  « vendre une participation de contrôle de son écurie de Formule 1». Le Crachgate, comme on a appelé le scandale de Singapour aura laissé des traces dans la division F1 de Renault. L’un des acquéreurs présumés est David Richards, propriétaire de Prodrive et dirigeant d’Aston Martin. Selon le plan discuté jeudi et qui pourrait être avalisé la semaine prochaine, Renault garderait une part minoritaire de l’écurie et lui laisserait son nom.

Étiquettes :
Répondre