Interdiction des avertisseurs de radar

Hier le gouvernement annonçait de nouvelle mesure concernant le raquet routier pardon la sécurité routière. Parmi ces mesures la suppression des panneaux avertissant les radars automatiques et surtout l’interdiction des fameux avertisseurs de radar communautaires. Portant ainsi un sacré coup aux automobilistes et aux fabricants de ces appareils. L’un des premiers à réagir a été Coyote : « Nous sommes surpris par cette décision incompréhensible. Ce que nous pouvons vous dire aujourd’hui c’est que nous allons être 2.5 millions à nous défendre ».

Et aujourd’hui les trois fabricants d’avertisseurs de radars se sont réunis et ont appelé, lors d’une conférence de presse, à la mobilisation, notamment des chauffeurs de taxis, ambulanciers, chauffeurs routiers, autres professionnelles de la route. Les trois fabricants dénoncent « une annonce faite dans la précipitation, sans concertation … Il s’agit de dénoncer une décision injuste, injustifiée et aveugle. Les 4 millions 700 000 utilisateurs d’avertisseurs de radars ne sont pas des délinquants » et appellent à la mobilisation le mercredi 18 mai à 13h, partout en France et dans les grandes villes, Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille et à Paris. Les utilisateurs seront avertis par message via leurs appareils.

Il fallait si attendre en temps de crise, l’état a plus que besoin, de l’argent des automobilistes, et les avertisseurs de radar ne représentent pas un obstacle à la sécurité routière comme veut le faire croire le gouvernement mais bien un manque à gagner pour l’état. Les avertisseurs de  radar sont essentiellement utilisés sur les trajets inhabituels ou les trajets autoroutiers, là où la sécurité est maximale et où les contrôles radars sont les plus fréquents. Pour rappel, il y a eu en 2010 seulement 153 décès sur les autoroutes, contre prés de 4000 sur le nationale et départementale.

Disons les choses clairement, ce gouvernement comme ceux qu’ils l’ont précédé, depuis que la France présente un déficit, ne cherche pas à lutter contre l’insécurité routière mais à renflouer les caisses de l’état. Une belle hypocrisie !!

Pour signer la pétition en ligne c’est par ICI.

Étiquettes :
Répondre