Lotus Elise Club Racer : pas que du lourd chez Lotus

En 2010 la Lotus Elise subissait un gros restylage. Lotus présent ces jours ci la première série spéciale de cette version facelifter. Cette série spéciale « Club Racer » est plus légère de 24kg soit 845kg. Comme quoi le « light is right » de Colin Chapman n’est pas totalement oublié par la marque anglo-saxonne. Ce gain de poids est obtenu grâce à une batterie plus légère et à la suppression d’insonorisation, des airbags, de la radio, du verrouillage centralisé ou du repose pieds passager ou encore le garnissage et le tissu des sièges.

Cette Lotus Elise Club Racer adopte de nouveaux réglages et de nouveaux amortisseurs Bilstein progressifs, des ressorts « adaptatifs » signés Eibach et une barre anti-roulis spécifique réglable pour son « Dynamic Performance Management » ce qui permet selon lotus « aux pilotes moins expérimentés de se sentir au meilleur de leurs capacités, tandis que la possibilité de couper totalement le système satisfera les pilotes habitués à la piste. » En somme se faire plaisir sans trop se faire peur.

Sous le capot Lotus reconduit le bloc 1.6 litres d’origine Toyota qui développe 136 chevaux et 160Nm de couple. Ce moteur permet à la Lotus Elise standard d’abattre le 0 à 100km en 6.5 sec. On peut donc logiquement imaginer que cette Lotus Elise Club Racer gagnera quelque dixièmes grâce à sa réduction de poids. Si toutes fois la puissance ne vous parait pas suffisante, Lotus propose un pack « Club Racer Power Pack » qui grâce à un filtre à air et un échappement sport, fait grimper la puissance à 140 chevaux et le couple à 165 Nm.

Que les futurs acheteurs se rassurent vous ne serez pas obliger ‘opter pour le bleu ciel. Cette Lotus Elise Club Racer sera proposée à la vente au printemps dans 5 autres coloris et plus de ce Blue Sky :
Saffron Yellow, Ardent Red, Aspen White, Carbon Grey, Matt Black. Elle devrait être facturée 34.450 €.

Étiquettes :
Une réponse à “Lotus Elise Club Racer : pas que du lourd chez Lotus”
  1. page internet dit :

    Génial l’article :)

  2.  
Répondre