Nissan GT-R 2012 : encore plus puissante

Nissan dévoile la fiche technique de la Nissan GT-R millésime 2012. Un an seulement après avoir augmenté la puissance de 480 à 530chevaux, Nissan rajoute cette année encore une poignée de chevaux. Pas autant que l’an dernier, mais c’est tout de même 20chevaux et 20Nm de plus que propose ce millésime 2012 de la Nissan GT-R. Cette Nissan GT-R 2012 développe donc 550 chevaux à 6400trs/min et 632 Nm de coupe de 3200 à 5800trs/min et cerise sur le gâteau les émissions et la consommation sont en baisse, certes de pas beaucoup mais c’est toujours ça. La consommation mixte passe donc de 12.0 à 11.8L/100km.

Pour obtenir ce gain de puissance les ingénieurs de chez Nissan ont employé une nouvelle résine pour l’admission d’air qui rend les conduites d’air vers le moteur et les intercoolers plus lisses. Elles sont aussi plus grandes. Il ont aussi amélioré le refroidissement des soupapes grâce à un nouveau dessin des collecteurs d’échappement et à l’emploi de sodium dans l’alliage de ces derniers.

Cotés châssis, Nissan a travaillé à rendre la suspension et la direction asymétrique destinée à compenser le poids du conducteur. La rigidité de la caisse est encore amélioré par l’ajout de renfort entre le compartiment moteur et le tableau de bord. Enfin le poids de certaines pièces a été diminué. Nissan annone d’avantage d’efficacité en courbes, de rigidité et de précision de la direction.

Coté performance Nissan annonce le 0 à 100km en mois de 3.0 secondes avec l’option Track Pack. Toujours en option Nissan propose de nouveaux freins carbone/céramique toujours développés avec Brembo, pour arrêter cette Nissan qui reste lourdes malgré une agilité accrue. A notez aussi l’amélioration de la boite de vitesse robotisée dont le temps de passage des rapports a été légèrement diminué.

Toutes ses améliorations promettent un jolie chrono sur le Nürburgring, Nissan se mouille et annonce entre 8 à 10 seconde de gagner sur le Ring.

Dans l’habitacle les changements sont minimes: l’éclairage rouge de l’instrumentation est remplacé par une lumière bleuté plus douce. Le sièges sont aussi légèrement retouchés.
Au niveau des équipements la hifi Bose et la caméra de recul sont de série.

Peu de changement dans l’habitacle si ce n’est l’arrivée d’un éclairage bleuté plus doux que le rouge actuel aussi bien pour le combiné porte instruments que pour l’ambiance du cockpit de la GT-R. La voiture profite aussi d’une sellerie à peine retouchées, d’une nouvelle installation hifi Bose et de la caméra de recul de série. A noter la disparition de la GT-R  Spec V.

Étiquettes :
Répondre