Toyota Prius pollue moins que les pets d’un monton

Dans une nouvelle campagne de communication diffusée en Israël, Toyota ose la comparaison entre les émissions de CO² générées par la Toyota Prius et celles des flatulences d’un mouton. Même si cela peut paraître étonnant les transports et donc l’automobile ne sont pas la première cause de l’augmentation des gaz à effet de serre, mesurés en équivalent CO2. En Effet selon un rapport publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) , le secteur de l’élevage animal produirait bien plus de gaz à effet de serre que le secteur du transport. Il est bon parfois de rappeler quelques réalités. Ce qui n’empêchera certainement pas la stigmatisation de l’automobile par certain qui on trouvé là un moyen de justification de la taxation excessive de l’automobile en France. Je fait notamment référence aux différents projets de péage en centre ville.

Étiquettes : ,
Répondre