Coup de gueule : l’état français choisit VW et Ford plutôt que Peugeot ou Renault

Ce n’est pas la première fois mais en ces temps de crise, le gouvernement pourrait faire preuve de davantage de  patriotisme. En effet alors que nos constructeurs nationaux rencontrent des difficultés, la Police et la Gendarmerie ont fait appel à Ford et VW pour le renouvellement de leur flotte. L’UGAP, la centrale d’achat public, a donc passé commande pour 2013 à Ford et à Volkswagen de 1400 véhicules :  des Ford Focus et C-Max, et des Volkswagen Passat pour les cadres de la police et de la gendarmerie. Je ne connais pas la différence de tarif entre la proposition des constructeurs français et Ford ou Volkswagen mais sachant que la main d’oeuvre et impôts directs représentent environ entre 13 et 15% du prix d’un véhicule et que sur cette somme l’état récupère les 3/4 entre les charges, les impôts sur le revenu des salariés et la TVA qu’ils dépensent; si à cela on ajoute le transport ou même la fabrication de l’acier (rappelez-vous des difficultés du site de Gandrange) il faudrait alors que les tarifs avancés par les constructeurs français aient été 25% plus cher pour que l’état fasse la moindre économie.

Une belle preuve de l’inefficacité du Ministère du redressement productif . On devrait d’ailleurs faire l’économie pour les finances publiques de ce ministère que Coluche aurait qualifié de «Ministre du temps perdu à un prix fou».  Je pense qu’Arnaud Montebourg aura bien du mal à continuer  à prôner le « made in France » et le « acheter Français ».  

Heureusement les constructeurs français n’ont pas été totalement oubliés dans cet appel offre qui concernait 11 types de véhicules et 4000 véhicules au total. Peugeot fournira environ 2300 véhicules banalisés pour la BAC (Brigade Anti-Criminalité) et  Renault 400 véhicules pour les radars mobiles embarqués, mais jusqu’à quand ? jusqu’au prochain appel d’offre ?!

Il y a pas si longtemps (sous l’ère Sarkozy) la poste avait choisit des scooters taiwanais Kimco, pour équiper ses facteurs, au détriment de Peugeot. Je me souviens des réactions de nos gouvernants actuels qui étaient dans l’opposition. Comme quoi le changement c’est toujours pas pour maintenant! 

Étiquettes : ,
Répondre