Le prince Albert de Monaco vend les voitures de son père

Le prince Albert II de Monaco est comme son père un amoureux de l’automobile. Mais le 26 juillet prochain une vente aux enchères, menée par la maison d’enchères Artcurial, aura lieu sur le Rocher. Le Prince Rainier aura pendant une trentaine d’année acheter des véhicules de tout type berline, sportive, citadine, prestigieuse ou populaire. Il a ainsi rassemblé et fait restaurer quelque cent véhicules, large échantillon des modèles construits par les plus illustres firmes européennes et américaines et qui, à divers titres, ont marqué leur époque. La vente de quarante voitures de cette collection princière, dont les estimations varient entre 3 000 et 35 000 euros, servira au prince Albert à acquérir de nouveau modèle qui viendront à leur tour enrichir la collection:

Voici la liste complète des voitures vendues aux enchères à Monaco et leurs estimations : 

1933 – Austin Seven : 6 000 – 10 000 €
1956 – Bentley S1 : 25 000 – 35 000 €
1907 – Berliet type C2 : 20 000 – 30 000 €
1973 – Chevrolet Camaro : 8 000 – 12 000 €
1931 – Chrysler : 4 000 – 6 000 €
1925 – Citroën 5HP (rouge) : 12 000 – 15 000 €
1925 – Citroën 5HP (bleue) : 7 000 – 9 000 €
1952 – Citroën Traction 11b : 10 000 – 12 000 €
1955 – Citroën 11C : 12 000 – 16 000 €
1980 – Citroën CX 2400 Pallas : 6 000 – 10 000 €
1981 – Citroën CX Break : 10 000 – 20 000 €
1943 – Dodge 4×4 : 10 000 – 20 000 €
1943 – Dodge 6×6 : 15 000 – 25 000 €
1944 – Dodge Command Car : 20 000 – 30 000 €
1964 – Dodge Dart : 6 000 – 8 000 €
1971 – Fiat 500 : 6 000 – 10 000 €
1930 – Ford A : 14 000 – 18 000 €
1930 – Ford AF : 8 000 – 12 000 €
1924 – Ford T : 12 000 – 16 000 €
1987 – Fleur de Lys Newark : 10 000 – 15 000 €
1944 – GMC : 10 000 – 20 000 €
1976 – Honda Civic : 3 000 – 5 000 €
1972 – Lancia Fulvia : 8 000 – 12 000 €
1924 – Maxwell : 10 000 – 14 000 €
1983 – Mercedes 500 SEC : 15 000 – 25 000 €
1968 – NSU Sport Prinz : 8 000 – 12 000 €
1913 – Panhard X19 : 25 000 – 35 000 €
1924 – Panhard X47 : 25 000 – 35 000 €
1924 – Peugeot 172 : 8 000 – 14 000 €
1931 – Peugeot 201 : 6 000 – 8 000 €
1958 – Peugeot 203 : 4 000 – 6 000 €
1931 – Plymouth : 8 000 – 12 000 €
1982 – Porsche 928 S : 15 000 – 20 000 €
1926 – Renault KZ1 : 14 000 -18 000 €
1927 – Renault NN : 12 000 – 16 000 €
1969 – Siata Spring : 8 000 – 14 000 €
1939 – Simca 5 : 8 000 – 12 000 €
1949 – Simca 8 : 7 000 – 9 000 €
1976 – VW Coccinelle 1302 : 4 000 – 6 000 €

 

Mots-clés :
Répondre