Nouvelle Opel Cascada : le choix de la capote en toile

Les stars du stand Opel au mondial de l’automobile de Paris ont été l’Adam et le Mokka. Et c’est pour ne pas faire de l’ombre à ces deux nouveautés qu’Opel a choisit de ne pas dévoiler à paris l’Opel Cascada: beau cabriolet 4 places sur base d’Astra. Long de 4.697 m large de de 1.84 m,  ce cabriolet Cascada se place en concurrente direct avec les Méganes CC et Vw Eos en proposant l’alternative au toit en dure. La capote en toile allège considérablement la ligne de ce cabriolet par rapport au autres modèles à toit en dure. Basée sur la plateforme de l’Astra, cette nouvelle Opel Cascada dynamise sa face avant avec nouveau un pare choc spoiler et des ailes légèrement élargies. La calandre  rappelle  celle de la grande soeur l’Opel Insignia, plus que celle de l’Astra. Mais si ce cabriolet est si réussit (selon moi) c’est grâce à cette capote en toile qui se déploie électriquement en 17 secondes et jusqu’à  50 km/h. En effet la ligne reste harmonieuse, grâce à une poupe qui reste contenue et car elle n’a pas à recevoir un toit rigide et conserve une capacité de coffre acceptable et surtout utilisable avec un volume oscillant entre  280 et 350litres  selon que la capote soit pliée ou non. Cette capote reçoit une « membrane polyester » de nouvelle génération pour une meilleur isolation thermique et phonique.

Par rapport à la précédente génération cette Opel Cascada offre un empattement plus long de 7cm qui profite au x places arrières, mais aussi plus de rigidité: 43% en torsion et 10% en flexion grâce des traverses d’acier renforçant les soubassement et de renfort dans les bas de caisse. Cotés trains roulants et toujours en comparaison avec l’Astra  TwinTop, cette nouvelle Opel Cascada voit ses voies  s’élargir de   5.6 cm  à l’avant et 7 cm à l’arrière. Toujours concernant les trains roulants, cette nouvelle Opel Cascada offre des choix de jantes du 17 au 20 pouces  qui dissimulent des disques de 326 mm à l’avant et 325 mm à l’arrière et un essieu avant HiPerStrut comme sur les version OPC.

Cotés motorisations Opel propose 3 mécaniques 4 cylindres deux blocs essence et un diesel :

 – 1.4 L Ecotec 140 ch, 220 Nm, BVM6
– 1.6 L SIDI Turbo ECOTEC, 170 ch, 280 Nm, BVM6 ou BVA6 (option)
– 2.0 L CDTI 165 ch, 380 Nm, BVM6 ou BVA6 (option)

A l’intérieur, on retrouve la console centrale et le combiné porte instruments de l’Opel Astra. Pour accueillir les occupants, Opel propose de nouveaux sièges en tissu, mais pour profiter au maximun de ce cabriolet il vaut mieux opter pour la sellerie cuir Nappa qui bénéficie de systèmes de chauffage et de ventilation.  A noter qu’Opel propose un bras télescopique qui approche la ceinture de sécurité.

Coté équipement, en plus de ce système d’approche de ceinture de sécurité, Opel offre ou propose en option , un système d’éclairage adaptatif avec  11 fonctions d’éclairage automatiques, leds diurnes, feux arrière à leds, nouvelle génération de caméra de reconnaissance de panneaux Opel Eye,l’avertisseur de changement de voie (LDW), l’indicateur de distance de sécurité (FDI),  l’indicateur d’angle mort SBSA (Side Blind Spot Alert) , l’avertisseur de collision imminente, la caméra de recul,  d’une télécommande sur la clé qui permet d’ouvrir et fermer la capote à distance.

Pour le démarrage Opel propose 10 teintes de carrosserie que l’on peut marier avec 3 coloris de capotes. Pour l’instant Opel n’a pas encore communiqué de tarifs mais ce beau cabriolet 4 places est attendue en concession pour un peut avant le printemps 2013. Une présentation au public certainement pour Genève.

Étiquettes : ,
Répondre