TVR : c’est fini !

Après De Tomaso, après Artega, c’est au tour de TVR de mettre la clé sous la porte, même si les causes ne sont pas totalement identique. En effet après son rachat par un milliardaire russe à la réputation sulfureuse Nicolas Smolensky pour un montant de 15 millions de livres sterling environ, la production avait été stoppée en 2006. Depuis Nicolas Smolensky avait tenté de relancer la production en Autriche mais en vain. Il jette donc l’éponge estimant qu’il n’est pas possible de relancer la marque de façon pérenne, malgré quelques prototypes comme la Tuscan Mk2 à moteur Chevrolet V8 LS3, une Cerbera avec un V8 Diesel biturbo BMW et une GT350 à moteur électrique de 100 kW. Smolensky a donc tout arrêté. Il conserve le nom, qu’il utilisera d’ailleurs peut-être à d’autres fins.

Répondre