Youngtimer : Golf GTI

Le terme «Youngtimer», littéralement «jeunes-anciennes», désigne les voitures des années 80, 90  qui ne vont pas tarder à être collector. Il s’agit en gros de toutes les sportives qui vous on fait rêver dans les années 80, et qui aujourd’hui s’échangent à prix raisonnable, en offrant toujours autant de plaisir de conduite qu’a l’époque et pour un prix d’entretien faible car souvent ces voitures sportives des années 80 à 90 sont dépourvus d’électronique. Les véhicules «Youngtimer » sont donc les versions sportives ou haut de gamme des voitures sorties entre le milieu des années 70 et milieu des années 90. Les plus emblématiques des  «Youngtimer » sont certainement les Golf GTi et 205 GTi.  Je vais essayer de rédiger assez régulièrement des billets sur ces «Youngtimer » en commençant donc par la Golf GTi première du nom.

Produite à plus de 470 000 exemplaires,  entre 1976 et 1984, cette Golf, dessinée par Guigiaro, fut un modèle assez répandu, mais malheureusement  trouver  un bel exemplaire n’est pas si facile que ça car beaucoup d’exemplaires ont été, soit transformé pour la course, soit tunée,  accidentée ou encore cabossée un peu partout.

Pour trouver un exemplaire convenable, il faut compter entre 4000 et 8000€ et jusqu’à 12 000€ pour la rare Golf  GTi 1600 16s Oettinger  en bon état qui n’a été produite qu’a 1250 exemplaires et qui développe 136chevaux mais malheureusement cette version est plus fragile du fait de sa culasse à double arbre à cames 16 soupapes et du fait qu’elle ait souvent été mal menée par leur pilote.  Mais alors qu’elle version choisir ? Les modèles de 1976 à 1978 la Golf Gti cube 1600cm3 et développe 110ch transmise au roue avant apr une boite 4 rapports. Le millésime 1979 , en fait à partir de septembre 1978,  délaisse ses pare-chocs chromées pour des pare-chocs en plastique plus englobant et surtout plus efficace pour parer les chocs. En 1981 la Golf GTi reçoit une boite 5 vitesses, un nouveau tableau de bord et des feux arrières plus grands. 1981 c’est aussi l’année de la sortie de la version 16 soupapes Oettinger reconnaissable à l’extérieur à son kit carrosserie et à ses jantes ATS en aluminium  et à l’intérieur à une instrumentation spécifique.  En générale c’est a partir de ce millésime de 1982, que la carrosserie souffre moins de la corrosion.  En juillet 1982 (millésime 1983) le 1,6 litres laisse la place au 1.8 litres qui ne gagne que 2 chevaux mais 1,5 mkg de couple en plus et surtout à 3500 tr/min soit 1500trs/min de mois que la version 1600cm3. A partir de ce millésime la golf GTi est déclinée en version 5 portes qui ont généralement mieux vieilli car elles ont  souvent échappées aux transformations de tous genres. En Juillet 1983, pour ce dernier millésime de 1984 la Golf GTi Mk1 n’est plus que commercialisé sous deux versions la golf Gti Plus avec sa calandre 4 phares, ces vitres teintées et ses jantes Pirelli  et en version «Rabbit» qui descend en gamme avec la perte des sièges baquets et de l’ordinateur de bord.

Pour une utilisation fréquente, il vaut donc mieux préférer une version 1800cm3 qui en plus de proposer le meilleure agrément de conduite et moins sujette à la corrosion car plus récente. Si vous êtes un puriste optez alors pour une version 1600cm3 ou  Oettinger si vous en trouvez une. Pour ce qui est de l’entretien il faut prévoir une vidange tot les 10 000 km et un révision tous les 20 000 km les pièces détachées reste bon marché.

Étiquettes : , ,
Répondre