Genève : Nouvelle Ferrari California T

Ferrari-California-T-2014A l’approche du salon de Genève, Ferrari dévoile la mise à jour de la California, nommée California T. Cette California T voit son design légèrement évoluer sous le trait de crayon du centre de style Pininfarina. Les designers sont aller puiser leur inspiration dans le passé de la marque avec quelques références à la Ferrari 250 Testa Rossa, notamment dans les ouïes latérales, mais sans toutes fois renier l’air de famille avec les F12 Berlinetta. En effet la calandre perd en rondeur ce qu’elle gagne en agressivité bien aidé par des nouveaux feux plus effilés, et les ouverture sur le capot qui remplace la prise d’air centrale de l’actuelle California.

Pour contrer la Jaguar F-Type roadster V8 S

Mais la plus grosse évolution se trouve sous le capot, en effet l’actuelle version ne développe « que » 490 ch soit 5 de moins qu’une Jaguar F-Type roadster V8 S. Maranello se devait de réagir. Comme son non l’indique cette California T, T comme turbo, est la première Ferrari à moteur turbo depuis 1987 et la mythique F40. Elle reçoit un nouveau bloc V8 à 90° de 3855 cm3 à injection directe et donc suralimenté par deux turbos IHI de type TwinScroll à faible inertie. Ce nouveau moteur développe 560 chevaux : de quoi reléguer la Jaguar F-Type roadster V8 à plus de 65 chevaux,  et de quoi se mettre à l’abri d’une hypothétique Jaguar F-Type roadster V8 R qui développerai 550ch si on se réfère à la version coupé. Quant au couple il culmine à 755 Nm à 4750trs/min soit beaucoup plus que l’actuelle V8 qui n’offre qu’un couple de 505 Nm à 5000 trs/min.
Pour encore plus d’efficacité de V8 est associé à une boite de vitesse robotisée F1 à 7 rapports toujours plus performante. Quant au freinage il est confié à Brembo et à des disques en carbone-céramique.

Cette California T voit aussi ses trains revus et corrigés pour encore plus de confort et des performances dans les passages en courbes, avec une suspension MagneRide de dernière génération.

Mais ce n’est pas tout puisque Ferrari annonce un poids en baisse de plus 100kg avec 1625 kg (l’actuelle version affiche 1735 kg sur la balance). Ce poids est presque idéalement répartit puisque 47% du poids est sur l’avant. Les dimensions étant identiques à la California, le gain de poids est obtenu grâce à l’emploi de matériaux plus légers pour la structure et la carrosserie.Cette nouvelle California T arbore un rapport poids/puissance de 2.9.

L’habitacle évolue en douceur

Ferrari-California-T-2014_08

Le restylage intervient aussi dans l’habitacle,mais avec parcimonie. La planche de bord voit ces deux aérateurs centraux s’écartés pour laisser place à un manomètre numérique de la taille des ces derniers qui indique la pression des turbos. Cet habitacle reçoit un nouveau volant ainsi que de nouveaux sièges plus englobants aux appuies têtes intégrés.

Les performances

Ferrari annonce une vitesse maxi de 316 km/h soit une amélioration de 6km/h et un 0 à 100 km/h plié en 3.6 secondes soit 4 centièmes de mieux que la version actuel. SI cette nouvelle Califonia T améliore ses chronos elle le fait en consommant 15% de moins, avec une consommation mixte de 10.5 L/100 km et 250 g/km d’émissions de CO2.

 

Étiquettes :
Une réponse à “Genève : Nouvelle Ferrari California T”
  1. Christophe dit :

    Pour la première fois dans l’histoire de l’automobile, un constructeur a compris 100% de ce qui n’allait pas dans le dessin de sa voiture et a tout corrigé. C’est juste parfait. On dirait que la précédente California n’a jamais existé.

  2.  
Répondre