Les additifs pour voiture en valent-ils la peine ?

  • Conseils
  • 12 min read
additif-moteur

Cela ne vous a sans doute pas échappé, dans les stations services ou dans les garages, des rayons entiers d’additifs moteurs sont présents. Il existe deux grandes catégories d’additifs moteur : les additifs pour carburant, que ce soit essence ou diesel, et les additifs pour l’huile moteur. On vous explique tout sur les deux types d’additifs.

Qu’est-ce qu’un additif moteur ?

Un additif moteur est un produit que vous ajoutez à votre carburant ou votre huile moteur afin d’optimiser les performances de votre voiture, de prolonger la durée de vie de certaines pièces ou de réduire la consommation. Ils peuvent aussi être utilisés à des fins curatives pour éliminer un problème. Enfin, des kits sont prévus pour faciliter le passage au contrôle technique.

Quels sont les additifs qui en valent la peine ?

Certains additifs sont des investissements utiles. Ils peuvent par exemple :

  • nettoyer vos injecteurs de carburant,
  • réduire la consommation de carburant,
  • renforcer les performances des transmissions plus anciennes,
  • colmater les fuites de joints d’étanchéité,
  • arrêter les fuites de radiateur.

Quand faut-il utiliser un additif moteur pour ma voiture ?

Les additifs et les traitements font l’objet d’une grande controverse depuis de nombreuses années. Malgré les affirmations des fabricants selon lesquelles ces produits peuvent faire des miracles pour votre voiture, de nombreux experts croient que le battage médiatique est largement infondé. La décision d’utiliser ou non un additif devrait dépendre de plusieurs facteurs, dont l’âge et l’état de votre voiture.

Les additifs pour carburant

additif-carburantMarchez dans l’allée des additifs de n’importe quel magasin de pièces automobiles et vous verrez quelques centaines de produits qui prétendent tous augmenter votre kilométrage d’essence et convertir votre conducteur quotidien en voiture de course. D’autres produits de type « miracle dans une bouteille » prétendent sceller votre moteur qui fuit, réparer votre transmission ou remettre un vieux moteur fatigué dans un état « comme neuf ». Est-ce qu’ils fonctionnent ? Certains oui, mais d’autres sont un gaspillage d’argent.

Sachez que toute essence et tout diesel contiennent un nettoyant pour injecteur de carburant. Mais les formules premium indiquée sur la pompe de la station-service en contient une dose plus élevée. Le premier conseil est donc de dépenser quelques centimes de plus par litre et de remplir votre réservoir avec ce type de carburant. Sinon, vous pouvez obtenir un meilleur kilométrage et améliorer les performances de votre moteur en ajoutant un nettoyant du système d’alimentation en carburant à votre réservoir.

Que sont les traitements au carburant ?

Le traitement du carburant est un additif spécial que les conducteurs introduisent dans leur réservoir de carburant pour remplir une fonction spécifique. Les systèmes et les composants de traitement du carburant peuvent comprendre un nombre illimité d’options, y compris des nettoyants, des lubrifiants, des améliorateurs de performance ou des stabilisateurs. Bien qu’il s’agisse des principaux types de traitements disponibles, il n’est pas rare que certaines marques combinent plusieurs fonctions en un seul système d’application. Le système de traitement du carburant nécessaire pour le véhicule dépend en fin de compte du type de moteur et des objectifs du conducteur de la voiture.

Vous avez deux types d’additifs  carburant :

  • ceux qui sont conçus pour profiter au moteur pendant son utilisation,
  • ceux qui sont conçus pour maintenir le carburant du moteur fonctionnel pendant que le véhicule est utilisé de façon irrégulière ou entreposé pendant de longues périodes.

Les traitements destinés à un usage actif combinent des éléments de nettoyage avec des éléments stabilisateurs, empêchant l’huile à l’intérieur du moteur de faire gripper les parties sensibles. Des stabilisateurs se mélangent au carburant pour empêcher les composants de se briser, ce qui pourrait entraîner une corrosion à long terme et endommager le moteur lui-même. De nombreux systèmes spécialisés sont destinés à empêcher l’accumulation d’humidité et la formation de rouille, prolongeant ainsi la durée de vie du moteur.

Problèmes mécaniques corrigés par le traitement du carburant

En plus de leur importance dans les soins préventifs, il est normal que tous les types de stabilisateurs soient utilisés comme traitement correctif dans une variété de problèmes. Après un traitement, les composants du moteur doivent commencer à fonctionner plus en douceur, ce qui entraîne une forte diminution des frottements. Cela permet d’éviter les ralentis et les démarrages brusques, ce qui peut améliorer la longévité de la voiture elle-même. Les traitements au carburant peuvent également aider à dissoudre les produits chimiques durs et les composants à l’intérieur du véhicule, ce qui facilite grandement les procédures de nettoyage futures.

Lorsque les conducteurs disposent d’un moteur plus silencieux, ils peuvent profiter d’une performance plus puissante. Avec les stabilisateurs de carburant, les conducteurs peuvent également profiter d’une grande efficacité énergétique. Le moteur n’a pas besoin de travailler aussi dur pour démarrer et se déplacer, ce qui permet au conducteur d’économiser du carburant pour parcourir la même distance. Par conséquent, les traitements réguliers peuvent être utiles.

Variétés d’additifs les plus couramment utilisées

Certains des additifs les plus courants sont de simples stabilisateurs d’essence. Ces systèmes sont conçus pour réduire les démarrages brusques dans les voitures en s’attaquant directement à la tendance à l’évaporation dans les composants gazeux des mélanges de carburants. De nombreuses formules modernes incluent également des composants inhibiteurs de corrosion pour prévenir la dégradation du moteur.

Nettoyant injecteur ou nettoyant turbo sont également un élément essentiel de la plupart des systèmes de traitement modernes. Beaucoup sont conçus pour cibler des sections spécifiques du moteur, comme les injecteurs de carburant et agir sur la pompe d’injection. Ces nettoyants s’assurent que les injecteurs ne sont jamais bouchés et ces additifs sont souvent utilisés dans le cadre de procédures régulières d’entretien préventif.

Des additifs peuvent être aussi utile en cas de problème avec votre vanne EGR.

Enfin, les conducteurs peuvent toujours trouver des lubrifiants qui sont conçus pour empêcher les composants du moteur de s’user les uns les autres après une utilisation prolongée. Comme beaucoup d’autres traitements, les lubrifiants sont disponibles sous la forme d’un système ciblé qui aide les conducteurs à résoudre les problèmes dans les différentes sections du moteur de leur véhicule.

Quand utiliser ou ne pas utiliser un additif pour carburant ?

Si c’est quelque chose dont votre voiture n’a manifestement pas besoin du tout (comme un additif au plomb sur une voiture moderne ou un additif diesel sur une voiture à essence). Si votre voiture est neuve, tout devrait encore être relativement neuf et fonctionner sans à-coups. Tout type d’additif est probablement inutile.

Certaines personnes croient que l’ajout de liquide de transmission automatique au réservoir de carburant aide à lubrifier le contact métal sur métal à l’intérieur de votre moteur, alors qu’en réalité, il peut causer de la corrosion ou d’autres dommages.

Comment utiliser un additif pour carburant ?

La plupart des systèmes de traitement du carburant sont livrés avec des instructions qui aident les consommateurs à appliquer le bon dosage à leur véhicule. Le mélange d’additifs et d’huiles est souvent simplement ajouté au réservoir et circule dans le circuit carburant au fur et à mesure que le moteur fonctionne, nettoyant les injecteurs et le carburateur au besoin.

Afin d’obtenir les meilleurs résultats, il est fortement recommandé aux conducteurs de remplir leur réservoir de carburant avec le type de carburant approprié, tel que décrit dans leur manuel du conducteur. Une fois que le traitement de carburant nécessaire est dans le réservoir, tout ce que les conducteurs ont à faire est d’allumer leur moteur et le traitement fonctionnera.

Bien que les traitements de carburant et les stabilisateurs puissent jouer un rôle essentiel dans l’amélioration du fonctionnement du moteur, il est essentiel que tous les propriétaires de véhicules investissent dans des procédures d’entretien pour assurer le bon fonctionnement de leur moteur. En restant proactif, il est possible pour tous les conducteurs d’assurer la sécurité et le bon fonctionnement de leur véhicule pour les années à venir.

Additifs pour huile moteur

Devriez-vous utiliser un additif d’huile dans votre véhicule ?

L’huile moteur a deux fonctions principales :

  • lubrifier les pièces mobiles de votre moteur, ce qui minimise le frottement,
  • protéger les surfaces métalliques contre le processus connu sous le nom de corrosion, la rouille.

Il est rare, cependant, que l’huile moteur puisse faire ces choses sans l’ajout de produits chimiques supplémentaires et les plus importants de ces additifs d’huile moteur sont les améliorateurs d’indice de viscosité.

La viscosité de l’huile est plus ou moins équivalente à son épaisseur, à sa possibilité de circuler librement à travers le moteur et de revêtir toutes les pièces à revêtir.

Conséquences d’une mauvaise viscosité de l’huile

huile-moteurL’huile ayant une viscosité trop élevée sera réticente à s’écouler et gommera le moteur ; l’huile ayant une viscosité trop faible s’écoulera à travers le moteur comme de l’eau, ne restant pas assez longtemps pour faire son travail. De plus, la viscosité de l’huile change avec la température, devenant plus visqueuse à froid et moins visqueuse à chaud, donc la viscosité est affectée à la fois par le temps et par la température de votre moteur.

La tendance de la viscosité de l’huile à changer avec la température est appelée son indice de viscosité et des améliorateurs d’indice de viscosité sont utilisés pour ajuster cet indice afin que la variation de la viscosité soit suffisamment faible dans la plage normale de températures de la voiture pour que l’huile soit utile que votre voiture démarre un matin d’hiver ou roule à des températures moteur dépassant 93,3 degrés.

Les huiles moteur ont souvent une viscosité optimale

La plupart des huiles à moteur disponibles dans le commerce contiennent des additifs. Les additifs nanolubrifiants peuvent procurer des avantages importants mais ils sont encore peu voire pas commercialisés.

Actuellement plutôt que d’ajouter un additif à votre huile, vous obtiendrez les meilleurs résultats en utilisant le type d’huile qui respecte ou dépasse les spécifications du fabricant pour votre moteur, peu importe la marque, et en respectant strictement votre calendrier de vidange d’huile et de changement de filtre.

Si votre véhicule a un kilométrage élevé ou des fuites d’huile, vous pouvez tirer des avantages des additifs d’huile du marché des pièces de rechange destinés à votre problème particulier ; cependant, ces additifs ne devraient généralement pas être utilisés si vous utilisez une huile synthétique dans votre voiture.

Attention : N’utilisez pas d’additifs ZDDP avec un moteur postérieur aux années 80 – le ZDDP peut endommager votre convertisseur catalytique.

Autres additifs pour huile

Deux autres types courants d’additifs pour huile moteur sont les inhibiteurs de rouille et les détergents/dispersants. Ces derniers aident à disperser les boues qui peuvent s’accumuler dans le moteur au fil du temps. Le zinc est également ajouté à de nombreuses huiles moteur pour protéger les surfaces du moteur. La plupart de ces « additifs » seront déjà dans l’huile puisqu’ils proviennent du fabricant, de sorte qu’ils n’ont pas à être ajoutés techniquement, du moins pas par le propriétaire du véhicule.

Les additifs pour huile ne feront probablement pas beaucoup de différence. À moins que vous n’achetiez votre huile à bon marché d’un fabricant non standard ou que votre moteur n’ait de besoins spéciaux en additifs notés dans votre manuel du propriétaire, ces additifs sur les tablettes du magasin auront probablement plus un effet placebo sur le conducteur qu’un effet réel sur le moteur.

Autres additifs qui fonctionnent

Additifs pour systèmes de refroidissement de moteur

Si vous remarquez des flaques de liquide de refroidissement dans votre allée ou votre garage, vérifiez s’il n’y a pas :

  • une durite de chauffage fissurée,
  • un collier de serrage desserré,
  • un bouchon défectueux.

S’il s’avère que votre fuite provient de votre radiateur, du noyau de votre radiateur ou d’un bouchon inaccessible, essayez d’ajouter un produit de scellement du système de refroidissement. Si le produit colmate la fuite, parfait. Sinon, vous n’aurez pas perdu beaucoup d’argent. N’oubliez pas d’ajouter une autre dose de scellant la prochaine fois que vous changerez votre liquide de refroidissement. Si le scellant ne fonctionne pas, vous devrez emplacer le composant qui fuit.

Ajoutez les produits d’arrêt des fuites directement au radiateur. Si votre véhicule n’a pas de bouchon de radiateur, retirez le tuyau supérieur, siphonnez un peu de liquide de refroidissement et versez-le dans le radiateur avec un entonnoir.

Si votre véhicule surchauffe, inutile de verser un additif  pour arrêter la surchauffe. Aucun d’entre eux ne fonctionne. Vous gaspillerez votre argent et risquerez d’endommager le moteur de façon permanente simplement en attendant de voir si l’additif fonctionne.

Additifs pour transmission de moteur

Si votre boîte de vitesses se déplace bien mais qu’il y a des fuites de liquide, vous pouvez ajouter un produit d’arrêt des fuites de la boîte de vitesses. Ils agissent en gonflant les joints pour ralentir la fuite. Mais ce n’est pas une solution permanente. Éventuellement, vous devrez remplacer les joints d’étanchéité ou les joints qui fuient.

Pour prolonger la durée de vie d’une transmission plus ancienne mais pleinement fonctionnelle, verser une bouteille de conditionneur d’huile de transmission.

Pour les transmissions plus anciennes sans problème de changement de vitesses, ajoutez une bouteille d’un conditionneur liquide. Il améliore les performances des anciens fluides de transmission non synthétiques. Vous n’avez pas besoin d’un conditionneur si vous conduisez un véhicule de modèle récent avec les nouveaux fluides de transmission synthétiques à longue durée de vie.