Catégorie : Alfa

A.L.F.F.A. est l’acronyme de Anonima Lombarda Fabrica Automobili. L’entreprise  a été créée en 1906 dans la ville de Portello (Milan), par l’ingénieur français Alejandro Darracq. Mais, ce n’est qu’en 1910 qu’Ugo Stella achète les parts de cette société et commence la production de son premier véhicule, la 24 CV.

Création de la marque Alfa Roméo

En 1915, après l’entrée de l’Italie dans la Première Guerre mondiale, ALFA fut acquise par l’industriel napolitain Nicola Romeo. Du nom de famille de l’homme d’affaires est né le nouveau nom d’ALFA Roméo et avec lui un nouvel emblème. Malgré le fait que de nombreuses voitures particulières ont été fabriquées, l’objectif de cette usine a toujours été les voitures de compétition dans toutes leurs dimensions.

Dans les années 1920, d’illustres personnalités du monde automobile comme:

  • Enzo Ferrari,
  • Vittorio Jano
  • l’Espagnol Wilfredo P. Ricart

sont venus travailler dans l’usine. Les succès sportifs ont été plus que remarquables.

Diversification avec la production de voitures de tourisme et de camions

Vers 1925, avec la mort de Nicola Roméo, la société traversa des moments difficiles. Cela a mené à la nationalisation de l’entreprise en 1933.
Tout en gardant l’esprit sportif de la haute compétition, une plus grande attention fut consacrée à la fabrication des voitures et camions.

Alfa Roméo et ses succès en course

Les victoires aux championnats du monde en 1950 et 1951, avec Nino Farina et Juan Manuel Fangio donnent des lettres de noblesses à la marque Alfa-Roméo.

Les années noires d’ Alfa Roméo

Pendant la crise des années 70, Alfa-Roméo a tenté de sauver sa situation financière en s’unissant partiellement avec Renault et une usine japonaise, mais tous ces contacts n’ont pas porté leurs fruits Cette période a vu arriver sur le marché des modèles tels que :

  • l’Alfasaud
  • l’Alfa 33
  • la série GTV,
  • l’Alfa 75,
  • l’Alfa 90,
  • etc.

Un nouveau départ pour Alfa Roméo

Le nouveau millénaire pour la maison Biscione a apporté la prospérité commerciale. Les modèles tels que les Alfa 147, 159, GT, Brera ou Spider représentent une forte augmentation des ventes pour l’entreprise. En 2007, la 8C Competizione, commercialisée sur une base limitée, a été lancée avec 500 exemplaires vendus. La voiture a connu un grand succès et le groupe Fiat a donc décidé de fabriquer une version Spider, qui est entrée en production en 2009. Une fois de plus, 500 unités ont été produites. En 2008, la nouvelle MiTo est ajoutée à la liste.

En 2010, à l’occasion du centenaire de la fondation de la maison, Alfa Roméo renaît le mythe : la Giulietta, qui remplace la Alfa 147. A l’occasion du centenaire, une rationalisation de la gamme a également eu lieu, avec la disparition des GT, Brera et Spider. En 2011, l’Alfa Roméo 4C Concept a été présentée au Salon de Genève.