Qu’est-ce qu’une boîte de vitesses automatique ?

Des inconditionnels du levier de vitesse ne veulent pas entendre parler de boîte de vitesses automatique et les adeptes de la transmission automatique qui se demandent : pourquoi serait-il nécessaire de passer les vitesses manuellement ? Pourquoi faut-il appuyer embrayer pour passer les vitesses ? General Motors a mis au point un nouveau type de système de transmission appelé transmission automatique, pour ceux qui voulaient plus de confort de conduite. Explications.

Qu’est-ce qu’un système de transmission automatique ?

Une transmission automatique est un système de transmission dans lequel la sélection du rapport de transmission approprié dont le véhicule a besoin est un processus automatique actionné par la pédale d’accélérateur et de frein. L’arbre à cames, l’arbre principal et l’arbre d’embrayage avec engrenage parallèle sont remplacés par un engrenage épicycloïdal ou planétaire, et l’embrayage manuel du groupe motopropulseur manuel est remplacé par un embrayage hydro-couplé ou un convertisseur de couple qui à son tour retire la pédale d’embrayage du véhicule.

La transmission automatique est généralement livrée avec :

  • p-parking,
  • n-neutre,
  • r-reverse,
  • d-drive,
  • s-speed.

Chaque mode a des rapports de couple et de vitesse requis par le véhicule.

Quel système de transmission automatique choisir ?

Pour quelles raisons, une transmission automatique est-elle à envisager pour votre voiture ?

  • La boîte de vitesses manuelle a besoin d’un changement de vitesse continu qui s’obtient en appuyant sur la pédale d’embrayage qui fatigue le conducteur.
  • En transmission manuelle, la consommation de carburant est faible, car il y a beaucoup de composants mécaniques en mouvement.
  • Le déplacement d’un grand nombre de composants mécaniques entraîne l’usure de la boîte de vitesses manuelle.
  • La taille de la boîte de vitesses manuelle est importante en raison de l’utilisation d’un train d’engrenages parallèles.
  • Si vous avez un véhicule tout terrain, changer de vitesse est impossible lors du franchissement d’un “mur”.

Face à ces problèmes liés à la transmission manuelle, General Motors a mis au point en 1930 la première transmission automatique à hydro-couplage et l’a baptisée “transmission Hydra-Matic”.

No comments yet! You be the first to comment.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *