L’Audi e-tron Quattro en détails

  • Audi
  • 6 min read
audi-etron

Il a fallu plus de trois ans pour que le SUV Audi E-tron passe de l’étape de la conceptualisation à la production. Pendant ce temps, la Jaguar I-Pace et la Tesla Modèle 3 ont été commercialisées, donnant à la première voiture électrique de série d’Ingolstadt de nombreux rivaux lors de sa mise sur le marché. Voyons en détail cet Audi e-tron !

L’E-tron une Audi avant tout

Beaucoup de choses dépendent du nouveau SUV à émissions nulles, notamment la position d’Audi dans ce segment qui est appelé à devenir un segment extrêmement concurrentiel. L’E-tron arbore toutes les caractéristiques du design traditionnel d’Audi. Avec 4900mm de long, 1940mm de large et 1620mm de haut, il est 237mm plus long, 48mm plus large et 39mm plus bas que le Q5 de deuxième génération et est censé offrir un espace cabine similaire à celui du Q7.
Un simple coup de pouce de l’accélérateur libère suffisamment de muscle pour propulser l’E-tron de l’arrêt avec des performances très réactives et vigoureuses.

D’une beauté diabolique – avec ses phares à DEL distinctifs et sa calandre octogonale – elle arbore un kit de carrosserie robuste. Il s’agit d’une voiture à l’allure intelligente qui offre le genre d’attention au détail auquel nous nous attendons de la part d’Audi, et qui s’accompagne d’une longue liste d’options supplémentaires, dont les rétroviseurs virtuels de notre voiture d’essai, sans surprise.

Le groupe motopropulseur électrique de l’E-tron

L’E-tron est basé sur une version fortement modifiée de la plate-forme MLB utilisée par le Q5, ce qui permet d’expliquer les similitudes visuelles avec son frère à moteur à combustion.

Au cœur de ce système se trouve une chaîne de traction électrique avec deux moteurs asynchrones, l’un à l’avant avec 181 ch et l’autre à l’arrière avec 221 ch – reliés par un « arbre de transmission » électronique qui évite une connexion mécanique classique. Ensemble, les deux moteurs à quatre roues motrices fournissent jusqu’à 402 ch, bien qu’ils ne soient disponibles qu’en mode Boost, ce qui donne également à la nouvelle Audi un temps de 0-100 km/h de 5,7 s, comme annoncé. La vitesse maximale est limitée à 200 km/h.

En mode Normal, la puissance et le couple sont réduits de 13 % et 18 % respectivement, à 350 ch et 414 lb-pi, pour augmenter la portée, bien que cela soit encore suffisant pour un temps de 0-100 km/h de 6,4 s. L’énergie est fournie par une batterie au lithium-ion de 95 kWh montée à faible hauteur dans le plancher. Dans l’ensemble, la batterie pèse 700 kg, une bonne partie du poids en ordre de marche de 2490 kg de la voiture.

Selon le cycle WLTP, la nouvelle mesure pour toutes les voitures particulières, l’e-tron peut parcourir près de 400 km en une seule charge, tandis que la batterie peut être rechargée dans une station de charge rapide (150kW) en une demi-heure environ.

Quelles sont les performances de l’E-tron sur la route ?

audi-etronLa première impression lorsque vous conduisez l’E-tron est son silence sur la route. Même selon les normes des voitures électriques modernes, elle est super raffinée. Il y a un léger et lointain gémissement des moteurs électriques à chaque extrémité de l’habitacle, et le bruit des pneus est superbement isolé à la vitesse de la ville. C’est une voiture agréablement apaisante à conduire.

Elle est rapide, aussi. Un simple coup de pouce de l’accélérateur libère suffisamment de muscle pour propulser l’E-tron avec des performances très réactives et vigoureuses. En plus des fortes qualités d’amortisseurs fournies par sa transmission électrique, il y a aussi un sentiment d’énorme flexibilité lorsque l’occasion se présente d’exploiter pleinement les réserves de puissance et de couple du mode Boost. L’accélération qui en résulte est très dynamique et, grâce à la transmission à une vitesse, merveilleusement linéaire jusqu’aux vitesses typiques des autoroutes.

Les travaux aérodynamiques ont permis à l’E-tron d’obtenir un coefficient de traînée de 0,27, ce qui lui confère un excellent raffinement du vent à des vitesses plus élevées. Combiné aux qualités quasi-silencieuses de la transmission et de la direction légère, il est extrêmement relaxant de conduire sur de longues distances.

L’Audi e-tron a une excellente tenue de route, probablement la meilleure de toutes les voitures électriques. La nouvelle Audi offre également des qualités de contrôle et d’adhérence qui en font une voiture très amusante. Audi a réussi à maintenir le centre de gravité suffisamment bas pour que les changements de direction soudains ne perturbent pas l’élan dans une large mesure. Elle est très fluide sur les routes sinueuses. Son système à quatre roues motrices permet même un survirage lorsque l’ESP est désactivé, ce qui rend l’E-tron amusant.

L’inclusion de ressorts pneumatiques de série produit un roulement bien contrôlé. Il y a une fermeté caractéristique, comme on peut s’y attendre compte tenu de son poids, mais les caractéristiques d’absorption et de rebond de l’impact sont telles qu’il avale toutes les bosses, sauf les plus grandes, sans trop de dureté. La hauteur de conduite peut être ajustée, le mode Efficacité faisant chuter les ressorts de 27 mm et le mode Hors route les élevant de 52 mm.

Le système sophistiqué de contrôle de la régénération de l’énergie d’Audi vous permet d’ajuster le niveau de ralentissement en fonction des conditions de conduite et de la route, d’un mode à roue libre sans régénération du tout à une régénération maximale qui vous tire vers le haut avec une force de freinage vraiment significative de 0,3 g sur une poignée des gaz arrière.

L’e-tron Quattro, un vrai 4 x 4

L’e-tron a un mode tout-terrain intégré qui augmente la suspension pneumatique de 2 po pour éviter que le compartiment de la batterie ne s’accroche, et qui règle la transmission et l’accélérateur pour les terrains rocheux ou sablonneux.

Il est performant aussi bien par temps froid et humide que hors route. C’est vrai qu’il offrait une excellente tenue de route, probablement la meilleure de toutes les voitures électriques.

Le volume de chargement

Le coffre est de 660 litres et de 1.725 litres avec les sièges rabattus. De quoi transporter 5 personnes avec leurs bagages mais au prix d’une autonomie réduite.