Voyager en voiture avec votre chien, attachez-le pour la sécurité

attacher-chien-voiture

Chacun sait que les ceintures de sécurité peuvent sauver la vie des passagers d’une voiture en cas de choc ou d’accident. Il est donc logique de penser à protéger son chien en voiture et protéger les occupants, car le chien peut devenir un projectile, quand on transporte son animal domestique en voiture. Explications !

Un chien n’est pas en sécurité dans une voiture en cas de choc

attacher-chien-voitureDes tests de freinage brutal (à un peu plus de 100 km/h) et d’esquive (à 95-98 km/h) avec des mannequins simulant des chiens ont été réalisés. La première conclusion est que le siège du passager n’est jamais adapté, même s’il porte une ceinture de sécurité, car la tête de l’animal s’est coincée entre le volant et la cuisse du conducteur.

On a également essayé de transporter le chien sur les sièges arrière sans ceinture de sécurité, avec des conséquences guère meilleures : le chien a heurté les deux côtés de la voiture, ce qui aurait causé de graves blessures à un vrai chien. Et lors d’un freinage, il s’est projeté vers l’avant et a déplacé le levier de vitesse automatique sur la position P, provoquant la panne de la voiture. Quant au fait de le transporter dans le compartiment à bagages avec un filet de séparation mais sans dispositif de retenue, le mannequin a heurté les parties intérieures du petit compartiment et un véritable animal aurait également été blessé.

Comment transporter son chien en voiture ?

La façon la plus sûre de transporter votre chien en voiture est de le mettre dans une cage de transport. Si l’animal est petit, placez la cage de transport sur le plancher du véhicule, derrière les sièges avant. Si le chien est de grande taille, le moyen le plus sûr est de voyager dans la cage de transport à l’intérieur du coffre (en position transversale par rapport au sens de la marche) et de combiner cette option avec la grille de séparation qui va du toit du véhicule au plancher du coffre.

Cage de transport pour chien

Cage de transport pour chienUne option sûre est la cage de transport, qui doit être transportée de préférence dans le compartiment à bagages, toujours attachée avec des sangles, avoir une partie rembourrée pour éviter les blessures lorsque l’animal est secoué et doit être adaptée à la taille de l’animal.

  • Matériau : Vous devez choisir un matériau robuste, avec une ventilation adéquate, une fixation sûre, une porte grillagée solide et, s’il a des roues, assurez-vous qu’elles sont retirées ou désactivées pendant le voyage.
  • Taille : Nous devons nous assurer que notre chien peut s’y retourner facilement et rester debout ou assis dans une posture naturelle sans que sa tête ne touche le plafond.
    Placement

Le placement de la cage de transport dans le véhicule dépendra de la taille du chien.

  • Petits animaux de compagnie : ils doivent être placés sur le plancher de la voiture derrière les sièges avant (c’est-à-dire au pied des sièges arrière). Le transporteur ne doit jamais être placé sur le siège, sécurisé par une ceinture de sécurité, car en cas d’accident, le transporteur délogera les points d’attache de la ceinture de sécurité et le haut de la ceinture pourrait se briser ou la porte pourrait s’ouvrir, causant de graves blessures à l’animal et mettant en danger les occupants du véhicule.
  • Grands chiens : la cage de transport doit être placé aussi près que possible du dossier et transversalement au sens de la marche.

Une autre option tout aussi valable est celle des caisses de transport, qui sont identiques aux chenils mais sont plus grandes et conviennent aux chiens de grande taille.

Grille de séparation du coffre

Il s’agit d’une grille qui s’insère entre les piliers de la structure de la voiture, séparant l’habitacle du compartiment à bagages. Choisissez un modèle conforme à la norme DIN 75410-2. Il est préférable de combiner le support avec la grille de séparation.

Les systèmes de retenue existants et leur efficacité

Une housse avec l’ancrage Isofix

Mais ces derniers temps, d’autres solutions ont vu le jour, comme les sacs souples avec ancrages Isofix, le « siège » pour chiens, le tube (une sorte de cylindre grillagé), le filet de séparation entre les sièges ou la housse dite « Dirtbag Seat Cover » (une sorte de housse qui l’empêche de souiller les sièges arrière et de sauter sur les sièges avant), qui ne servent pas à grand-chose si l’animal ou le système de retenue lui-même n’est pas correctement attaché. Outre le fait que l’animal sera endommagé s’il n’est pas correctement attaché, il devient une arme très dangereuse en cas d’accident. En effet, un animal de 5 kg projeté en avant à 60 km/h par inertie a le même effet que s’il pesait 280 kg, c’est pourquoi la retenue est vitale.

Harnais à point unique

Il s’agit de harnais avec une boucle qui s’attache à la ceinture de sécurité au moyen d’une sangle. Ce système de retenue serait le moins efficace car la boucle du harnais peut facilement se casser en cas d’accident et le chien peut heurter le dossier du véhicule, provoquant des blessures graves ou mortelles et de graves lésions vertébrales au conducteur.

Cet accessoire n’est pas recommandé, notamment pour les chiens pesant plus de 22 kg et en aucun cas l’animal ne doit être retenu à la ceinture de sécurité au moyen d’une laisse attachée au collier.

Harnais avec deux crochets

Les harnais les plus adaptés sont ceux qui maintiennent le chien fixé au siège de la voiture et qui disposent également de deux systèmes d’ancrage au véhicule (deux crochets). Ils se composent de 3 parties :

  1. Harnais qui se place sur le corps de l’animal et qui, contrairement à un harnais classique, est rembourré au niveau du sternum. Le matériau du harnais de sécurité est généralement robuste, comme le tissu d’une ceinture de sécurité.
  2. La saillie ou la goupille par laquelle la ceinture de sécurité du véhicule doit passer avant de se clipper dans son ancrage correspondant.
  3. Crochet ou boucle métallique circulaire. Il est recommandé d’attacher ici une courte sangle qui va de la boucle à l’ancrage de la ceinture de sécurité ou à l’isofix, ce qui vous permet d’avoir deux éléments de sécurité au cas où l’un d’eux tomberait en panne en cas d’accident. L’inconvénient est que si votre voiture n’est pas équipée d’isofix, ce double ancrage utilisera 2 ceintures de sécurité à l’arrière de la voiture. L’idéal est d’ancrer la ceinture de sécurité en la faisant passer par la protubérance du harnais et d’utiliser une autre sangle à l’isofix à travers la boucle pour avoir le double ancrage.

Le clip métallique du harnais de sécurité peut également s’avérer très utile pour attacher la sangle pendant les trajets aux arrêts de voyage.

Il existe sur le marché des harnais de sécurité qui ne comportent que la protubérance pour la ceinture de sécurité, mais qui incluent la boucle métallique. Ils sont plus sûrs que les harnais qui n’ont qu’une boucle.

Conclusion

Choisissez le système en fonction du poids et de la taille du chien ; ne placez pas à côté de l’animal des objets qui pourraient l’endommager en cas d’accident et faites attention lorsque vous vous arrêtez pour vous reposer, afin que le chien ne s’échappe pas et ne finisse pas par provoquer un accident.