Filtre à particules : comment éviter le risque de colmatage fap ?

échappement

Le risque de l’encrassement du FAP peut survenir à force de retenir les particules polluantes dans l’échappement. Cela peut endommager votre moteur, voire l’abîmer. Le nettoyage du filtre à particules devient ainsi indispensable afin d’éviter une panne. Dans cet article, découvrez comment éviter le colmatage fap et conserver la puissance de votre véhicule.

Colmatage fap : pourquoi nettoyer son FAP ?

L’une des principales raisons d’entretenir son FAP est d’augmenter la durée de vie de votre voiture et d’éviter le colmatage fap. Le colmatage des filtres peut en effet engendrer une baisse des performances du moteur. Il peut provoquer une perte de puissance, de vitesse ou encore des calages fréquents. Le nettoyer et l’entretenir est donc essentiel pour le maintenir en bon état.

Par ailleurs, nettoyer votre FAP, notamment en ajoutant un additif, permet d’éviter l’encrassement dû à l’accumulation des suies non brûlées. Bien évidemment, cette pratique vous évitera les surconsommations et le remplacement du filtre à particules. De plus, ce nettoyage va permettre d’abaisser la température de combustion des particules de suie.

Il faut noter aussi que le nettoyage du FAP va permettre de brûler et de détruire plus facilement les suies retenues à l’intérieur du filtre. En optant pour un nettoyage régulier, vous prolongez également la durée de vie et le bon fonctionnement des filtres à particules. Cette pratique vous permet en outre de passer votre contrôle technique sans risque d’être refusé.

Comment nettoyer et entretenir son FAP ?

Il est important de veiller au nettoyage et à l’entretien régulier du filtre à particules de votre véhicule. En effet, à la suite d’un encrassement, le FAP sera sans utilité et votre voiture sera dangereuse pour l’environnement. Pour ce faire, il suffit d’ajouter un additif tous les 2 000 km dans le réservoir avant de faire le plein. Si vous roulez principalement en zone urbaine, ajoutez au minimum 2 à 3 fois par an pour ; au moins une fois par an en zone rurale.

Le rôle de ces produits est de permettre à votre moteur de durer le plus longtemps possible. Ils permettent de conserver votre véhicule en bon état et ainsi diminuer la consommation tout en améliorant la combustion du carburant. Ces additifs contiennent en effet des molécules aux propriétés détergentes capables de nettoyer le filtre à particules et les injecteurs.

Par ailleurs, vous pouvez opter pour le nettoyage chimique ou le décalaminage. Ce dernier s’effectue par l’introduction d’hydrogène pulsé dans le moteur grâce à la vanne EGR pilotée par la machine de décalaminage qui lui est raccordée.

Ce nettoyage permet de créer une montée en température et d’évacuer les suies capturées dans le filtre à particules. Le traitement chimique nécessite quant à lui d’apporter votre véhicule chez un garagiste spécialisé pour un diagnostic et un nettoyage adéquat.

Comment éviter le colmatage fap ?

Lorsque le filtre est colmaté, vous pouvez ressentir une baisse de la puissance du véhicule. Ceci peut engendrer une hausse inhabituelle de la consommation en carburant. En plus de la perte de puissance et de la surconsommation, le moteur peut prendre le risque d’une détérioration importante.

Pour éviter au maximum le colmatage fap, vous devez faire en sorte d’activer la régénération autant que possible. Généralement, les conducteurs s’accordent à préconiser une régénération au moins une fois par mois. Cela dépend toutefois des modèles de véhicules et du type de filtre à particules. Il s’agit en effet d’un mécanisme de nettoyage à haute température où un système de réchauffement des gaz piège les particules dégagées par le moteur et les brûle.

Pour le bon fonctionnement de ce système, la température nécessaire est comprise entre 550 et 650 °C. On distingue généralement les types de régénération suivants :

  • colmatage fapla régénération active ;
  • la régénération passive ;
  • la régénération forcée ;
  • la régénération kilométrique ;
  • la régénération en atelier.

Le colmatage fap est favorisé par une conduite sur des petits trajets qui empêche la montée en température. Ainsi, si vous roulez toujours à bas régime vous aurez du mal à déclencher la régénération. C’est pourquoi il est conseillé de rouler de temps en temps à haut régime (sur de plus longs trajets), au moins une fois par mois. L’idéal est de maintenir un régime moteur aux environs des 3 500 tours par minute sur une distance de quelques kilomètres.

Conclusion

En conclusion, le colmatage fap pourrait également être évité si l’entretien de la voiture était réalisé de manière préventive dès sa prise de possession avec des produits adéquats. L’utilisation de ces produits permet de conserver les performances d’origine du moteur, et par conséquent de limiter les émissions polluantes.