Comment nettoyer la vanne EGR de votre voiture

nettoyer-vanne-egr
source
Moosealope on Flickr

Le nettoyage de la vanne EGR qui équipe aujourd’hui la quasi totalité des diesels actuels et qui est la cause de nombreuse pannes. Alors la vanne EGR quesaco ?

Qu’est-ce que la vanne EGR ?

Tout d’abord EGR signifie Exhaust Gas Recirculation pour ceux qui ne parle pas la langue de shakespeare, cela peut se traduire par  Recirculation des gaz d’échappement. En d’autres termes il s’agit d’un système qui fait repasser les gaz d’échappements dans le moteur. Cette vanne EGR sert à diminuer les émissions d’oxydes d’azote plus connu sous le nom  de NOx, qui polluent l’atmosphère . Depuis l’an 2000 les normes EURO n’ont cessé de faire diminuer la quantité de NOx (exprimée mg/km) rejetée par les véhicules neufs. Ainsi nous sommes passé de 500mg/km en l’an 2000 à 180mg/km aujourd’hui et à l’horizon 2014 les véhicules neufs pour être vendu n’auront plus le droit de dépasser 80mg/km.

Comment cette vanne permet-elle de diminuer la quantité de Nox ? Les Nox se forment pendant la combustion d’autant plus que la quantité d’oxygène et la température de combustion  (différence de température entre l’air frais et le gaz d’échappement) est élevée . A chaque cycle,  le moteur aspire un volume d’air constant donc en mélangeant de l’air frais qui contient environ 20% d’oxygène et des gaz d’échappement qui n’en contiennent plus on diminue ainsi la quantité d’oxygène qui rentre dans le cylindre et  la température des gaz en entrée est plus chaude car on mélange de l’air à température ambiante et les gaz d’échappements qui sont chaud. La vanne EGR diminue donc les deux facteurs de création de Nox, c’est très bien mais !

La vanne EGR à l’origine de pannes des Diesel

Car il y a un mais du moins pour les moteurs diesel. En effet si sur les moteurs essence cette vanne EGR  ne posent pas de problème, il n’en va pas de même pour les diesels. L’une des particularités des moteurs  diesels est la production de particules de carbone. Et ce sont ces particules de carbone qui viennent s’accumuler dans cette vanne EGR et qui finissent par la boucher, puis la bloquer, générant ainsi de nombreuse pannes.  Si la vanne ne peut plus se fermer les particules de carbone les suies finissent par encrasser le collecteur d’admission se qui entraîne des pertes de puissance.

C’est ce qui m’est arrivé avec un Toyota Corolla Verso D-Cat 177 Clean Power qui comptabilise un peu moins de 95 000km. C’est un véhicule qui n’a que très peu de couple sous les 2000tr/min donc quand la vanne EGR a commencé à ne plus fonctionner. Il n’y avait plus de couple du tout sous les 2000 tr/min et arrivée à 2100tr/min la voiture partait comme une fusée. Un concessionnaire Toyota aurait fait changer la vanne EGR alors qu’il suffit de la nettoyer. Cette opération ne prend qu’une heure de temps et la moitié de la bouteille de nettoyage de la vitre d’un insert de cheminée qui doit coûter moins de 10€, d’un goupillon pour biberon usagé contre certainement entre 300 et 600€ chez le concessionnaire Toyota.

Nettoyer la vanne EGR

Après avoir ôté le cache moteur qui se démonte sans outils en tirant simplement dessus vers le haut (juste clips caoutchouc).

Munissez-vous d’une clé à douille de 12 et dévisser les 2 écrous et 2 vis  sur le dessus de la vanne EGR (qui tiennent la vanne et le tuyau coudé) et les deux vis qui connectent le tuyau coudé à la culasse. Après avoir déposé le tout, on peut voir que la vanne est remplie de suie aussi bien dans la vanne que sur la partie restée sur le collecteur d’admission.

Pour plus de facilité vous pouvez désaccouplé la vanne de sa commande électrique  en desserrant les 3 vis BTR; ce qui vous permettra d’ouvrir et de fermer la soupape à l’intérieur de la vanne manuellement pour bien la nettoyer.  Voila tout est démonté on peut passer au nettoyage. Pour le nettoyage munissez-vous donc d’un couteau ou d’un tournevis plat, d’un  goupillon pour biberon, d’un petit pinceau  et d’un produit de nettoyage pour insert  et ou d’essence.

 

Avant de nettoyer la vanne elle même et le tuyau avec le goupillon,  il est conseillé de commencer par la partie restée sur l’admission, car c’est la moins salissante. Pour cela, mieux vaut utiliser un aspirateur pour aspirer les morceaux de suie qui se découpent au couteau comme du beurre pour éviter qu’ils ne partent dans le collecteur d’admission. Après nettoyage à sec (sans produit) on peut observer 3 lumières dont deux étaient complètement obstruées.

Une fois la vanne nettoyée, il suffit ensuite de remonter en sens inverse.

Malgré un léger mieux de suite, il se peut que la totalité du couple ne reveienne immédiatement mais progressivement au bout d’environ 800km et suite à un passage sur l’autoroute. Certainement le temps de nettoyer la suie qui dans le collecteur d’admission. Il peut être utile de nettoyer la vanne EGR après chaque vidange . Certains ont carrément supprimé cette vanne EGR,  vous pouvez trouver des exemples  sur internet mais c’est déconseillé car votre moteur va polluer davantage. En sus, votre véhicule ne sera plus conforme en cas d’accident grave cela peut vous poser problème avec votre assureur. Même si chaque moteur est différent, le nettoyage de cette vanne EGR n’est pas plus compliquer sur d’autre modèle.

No comments yet! You be the first to comment.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *