Que faire en cas de système antipolluant défaillant ?

auto-mercedes

Le système antipolluant est un élément essentiel de la voiture. Il régule la quantité d’émissions polluantes rejetées par le véhicule pendant que vous roulez. Une défaillance à son niveau peut être due à la panne d’un de ses constituants. Cela peut avoir des conséquences non négligeables. En effet, que le problème soit dans la ligne d’échappement ou dans le bloc-moteur, votre voiture peut commencer à polluer au-delà des normes. Il peut également déclencher le mode dégradé et limiter la vitesse maximale et la puissance du véhicule. Découvrez tout sur les causes, symptômes et possibilités de réparation d’un système antipolluant défaillant.

Système antipolluant : qu’est-ce que c’est ?

La protection de l’environnement est sans aucun doute le plus grand défi de cette époque. À la maison, sur la route, au bureau, à l’usine, etc., tout le monde se doit de participer à la lutte contre la pollution. C’est pour cette raison que les constructeurs de voiture sont aujourd’hui contraints de respecter des normes vraiment exigeantes pour réduire les émissions polluantes. Ainsi, les véhicules doivent désormais être équipés d’un système qui surveille et notifie le dépassement de ces normes.

Le système antipolluant est donc un dispositif électronique, un composant de la voiture, permettant de contrôler et abaisser le niveau de pollution du moteur. Il permet au véhicule de respecter les normes environnementales. Pour cela, il fonctionne en deux phases. Il s’agit des phases de combustion et de postcombustion. La première a lieu dans le bloc-moteur et fait intervenir des pièces ci-après.

  • Le capteur PMH : il calcule le régime du moteur, c’est-à-dire la quantité de carburant qu’il injecte. En cas de défaillances pendant la combustion, il émet un signal irrégulier. Lorsqu’il est défectueux, le capteur PMH cause un grand taux d’émissions polluantes.
  • Le capteur de pression d’air : il détermine la quantité d’air que le moteur aspire. Sa défaillance a aussi un effet négatif sur la production de polluants.
  • La sonde lambda : située au niveau de l’échappement, elle détermine le taux d’oxygène contenu dans les gaz brûlés, afin de contrôler la qualité de la combustion.
  • Le capteur de température (du liquide de refroidissement) : il informe sur la température du moteur. Si cette dernière n’est pas bonne, la qualité de combustion est mauvaise, le mélange air/carburant n’étant pas équilibré.

La combustion postcombustion quant à elle a lieu dans la ligne d’échappement. C’est là que les polluants émis à l’échappement sont traités et rendus moins nocifs. Les différents capteurs qui interviennent à cette étape sont :

  • la sonde à oxygène aval ;
  • la sonde de pression différentielle ;
  • la vanne EGR.

Un système antipolluant défaillant peut être dû à une panne au niveau de n’importe lequel de ces éléments cités ci-dessus.

Quelles sont les probables causes d’un système antipolluant défaillant ?

système antipolluant défaillantToutes les pièces constituant le système antipolluant peuvent être la raison de sa défaillance. Mais en général, il existe de principales causes ; l’une est d’ordre matériel et l’autre est d’autre électronique.

En effet, un composant peut être endommagé ou encrassé. Ce sont souvent les suies composant les gaz d’échappement qui en s’accumulant dans les pièces provoquent une obstruction. Aussi, il se peut que les composants soient défectueux ou débranchés. Quelle que soit la cause que vous soupçonnez, faites appel à un professionnel. Ce dernier fera un diagnostic pour localiser la pièce responsable, et la réparer ou éventuellement la changer.

Comment reconnaitre un système antipolluant défaillant ?

Un système antipolluant défaillant est signalé par un voyant sur le tableau de bord. Voici quelques symptômes auxquels faire attention.

  • Une importante fumée d‘échappement : de couleur noire elle est issue d’un mauvais fonctionnement du capteur de température du liquide de refroidissement.
  • Le voyant du système antipollution qui s’allume: cela vous notifie que le système ne marche plus comme il devrait.
  • Le voyant qui clignote sans arrêt : c’est sans aucun doute dû à une défaillance du pot catalytique, qui peut entrainer d’importantes pannes dans le système.
  • Le voyant s’allume et s’éteint ensuite : il signale un dysfonctionnement, faites appel à un professionnel pour le détecter.

Comment remédier à un système antipolluant défaillant ?

Pour remédier à un système antipolluant défaillant, rendez-vous dans un garage automobile pour faire contrôler le véhicule. En effet, ce système est formé d’un nombre important de composants. Il faut donc faire usage d’une valise de diagnostic pour déceler le ou les problèmes. Vous pouvez aussi résoudre ce problème lors de votre révision annuelle ; sans quoi votre voiture ne pourra passer le contrôle technique.

Les dépenses à effectuer pour cette réparation dépendent de la panne. Si elle est minime, elle vous coûtera entre 50 et 100 euros pour la pièce et la main d’œuvre. Par contre, si elle est plus complexe, alors le prix peut monter jusqu’à 300 euros.

Conclusion

En conclusion, le système antipolluant est un dispositif très important pour la voiture. Cet article vous a appris à le connaitre, lui et les probables causes de sa défaillance. Vous avez certainement compris aussi les solutions que vous devez mettre en place pour le réparer.